COVID-19 | MESURES SANITAIRES EN SPORT, LOISIR ET CULTURE EN MONTÉRÉGIE À COMPTER DU 8 FÉVRIER 2021

COVID 19 mesures 8fevrier pour MS
3 février 2021

Lors de la conférence de presse du 2 février, le premier ministre François Legault a annoncé que la région administrative de la Montérégie demeurera en zone rouge d’alerte maximale.

nouvelles mesures sanitaires seront en vigueur à partir du 8 février 2021

Palier 4 – alerte maximale (zone rouge) :

  • À l’extérieur, activités permises, mais limitées à un groupe de 4 personnes provenant de 4 résidences, incluant les cours. Les personnes qui résident à une même adresse peuvent être plus de 4, mais ne peuvent s’additionner à celles d’une autre adresse. 
    • Lors d'un cours, l’entraineur-re ou l’animateur-trice ne compte pas dans ce nombre.
  • À l’intérieur, activités interdites
  • Parascolaire en groupe classe : activités interdites, peu importe le palier d’alerte
  • Relâche scolaire organisée :
    • L’organisation des relâches scolaires, offerte par les milieux associatifs et municipaux, ne sera pas autorisée. Par contre, des services de garde d’urgence en milieu scolaire seront autorisés (comme lors de la période des fêtes). 

Source : https://www.quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/coronavirus-2019/assouplissements-mesures-confinement-covid-19/


Mesure en vigueur jusqu’au 7 février 2021 - Secteur c
ulturel

  • Musée : Fermé
  • Bibliothèque : Ouvert pour les prêts au comptoir et pour l’accès aux étudiants

Assouplissements à partir du 8 février 2021 - Secteur culturel

  • Musée : Ouvert, dans le respect des mesures en vigueur
  • Bibliothèque : Ouvert, accès à tous

***Ces mesures seront réévaluées en fonction de l’évolution épidémiologique le 22 février 2021.

 

Consulter le tableau des mesures sanitaires


La ministre Isabelle Charest tient à remercier tous les acteurs du milieu loisir et du sport, car nous sommes des « ambassadeurs depuis le début de la pandémie pour mettre des directives sécuritaires en place et s'adapter en fonction des balises ». Elle rappelle que « les deux prochaines semaines seront déterminantes pour la suite des choses » (pour obtenir d’autres assouplissements).

 

Pour information : Nathalie Mireault